Adam First – Transidentité « je veux apporter des réponses ». Quand on s’interroge sur son identité, difficile de trouver des réponses. Partant de ce constat, Adam First a lancé sa propre chaîne YouTube… Il y distille au gré des mois plein de bons conseils et raconte en détail toutes les étapes de sa transition. Une bouffée d’air frais qui fait du bien… Nous l’avons rencontré !

Propos recueillis par Andrei Olariu

SALUT ADAM FIRST… TOUT D’ABORD, COMMENT VAS-TU ?

Et bien, ça va très bien malgré la Covid-19. Je vois le côté positif, ça me permet d’avancer tranquillement dans ma transition.

EST-CE QUE TU PEUX NOUS RACONTER UN PEU TON PARCOURS ?

Moi, c’est Adam, j’ai 35 ans et je suis un mec trans sous traitement hormonal depuis six mois. J’ai commencé sur YouTube avec Andrew Grey en 2016. J’animais La vidéo lesbienne. Peu de temps après, j’ai eu envie de lancer ma propre chaîne Dis-moi Aurore qui est devenue Adam First.

Adam First

TU AS CHOISI DE PARTAGER EN VIDÉO TOUTES LES ÉTAPES DE TA TRANSITION AVEC TES FOLLOWERS SUR YOUTUBE. POURQUOI NE PAS GARDER ÇA POUR TOI ?

Eh bien, tout simplement parce que je voulais aider les autres, car il y a vingt ans quand j’ai commencé à me poser des questions, je n’arrivais pas à trouver de véritables réponses et ça me faisait peur. Je suis vraiment fier de cette chaîne, car même si je parle beaucoup de transition, je veux surtout aborder des sujets variés pour que tout le monde puisse s’y retrouver.

À QUEL MOMENT AS-TU COMMENCÉ À T’INTERROGER SUR TON IDENTITÉ ?

C’était à l’adolescence, vers 14/15 ans, même si je crois qu’en vérité je l’ai toujours su. J’ai tout refoulé pendant vingt ans, car j’avais peur, je voulais rester dans ce qu’on pourrait appeler la “normalité” alors que je sais aujourd’hui qu’elle n’existe pas.

EST-CE FACILE DE TROUVER DES TÉMOIGNAGES DE PERSONNES TRANS SUR LE WEB ?

J’ai regardé pas mal de vidéos YouTube de transitions de mec trans, notamment Jammie Dodgers. Il est anglais et je me suis un peu retrouvé dans sa simplicité et sa façon d’aborder le sujet. Ça m’a aussi aidé à franchir le pas. En France, il y a de plus en plus de personnes trans sur les réseaux, malheureusement on n’est pas assez mis en avant. Ce qui est dommage, car il y a des contenus super intéressants.

Adam First by @ Andrew Grey

LORSQUE TU AS COMMENCÉ TON PARCOURS DE TRANSITION, AVAIS-TU QUELQUES CRAINTES ?

Non pas du tout, je suis super bien entouré, et c’est aussi ce qui fait ma force. J’ai eu beaucoup de soutien. Dès que j’ai fait ma première injection de T (testostérone), j’ai fait confiance à mon corps. Je savais qu’il allait s’adapter pour réagir au changement.

OÙ EN EST TON PARCOURS AUJOURD’HUI ?

Cela fait plus de six mois que je suis sous T, j’ai fait le changement de prénom sur mon état civil et j’ai effectué la mastectomie il y a un mois qui consiste à avoir un torse masculin, c’était l’étape la plus importante de ma transition, celle qui marquait vraiment le coup et qui m’a beaucoup soulagé aussi.

AS-TU RENCONTRÉ DES DIFFICULTÉS ? TOUS LES PROFESSIONNELS QUE TU AS CROISÉS SONT-ILS BIEN FORMÉS À CES QUESTIONS ?

Pour le coup, je suis vraiment chanceux, car tout a été très facile pour ma part, personne ne m’a jugé ni n’a eu un mot ou un comportement déplacé. À Paris, les médecins sont bien informés et se spécialisent de plus en plus sur la question de la transidentité. On voit bien que les choses évoluent dans le bon sens…

À LIRE AUSSI : Karine Le Marchand va produire une émission sur la transidentité pour M6 !

+ D’INFOS… Vous vous posez d’autres questions sur la transidentité ou tout simplement vous voulez en savoir plus sur Adam First ? Instagram : adam.first.one | YouTube : Adam First

RETROUVEZ GRATUITEMENT L’INTÉGRALITÉ DE CETTE INTERVIEW DANS LE DERNIER NUMÉRO DU MAGAZINE MMENSUEL EN CLIQUANT ICI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici