Ce lundi 10 août, la chanteuse Angèle a profité d’un post Instagram pour déclarer sa flemme à l’élue de son coeur. Il s’agit d’une jeune femme prénommée Marie. Les réactions bienveillantes de ses abonnées ne se sont pas fait attendre ! 

Par Andrei Olariu 

Angèle n’est définitivement plus un coeur à prendre. Elle est de nouveau amoureuse, mais d’une femme cette fois. 

La chanteuse belge âgée de 24 ans a posté deux photos d’elle portant un t-shirt avec l’inscription « Portrait of Women who love Women » (portrait de femmes qui aiment les femmes) et a ajouté en légende : « Au moins, c’est clair… enfin non pas claire, Marie. »

Une jolie déclaration qui n’a pas manqué de faire réagir d’autres artistes. En commentaire, la chanteuse Pomme – de son vrai nom Claire Pommet – s’est amusée de cette annonce. « Putain je pensais que tu parlais de moi… merde« , a-t-elle écrit, forçant l’interprète du tube Balance ton quoi à s’excuser qu’il ne s’agisse pas d’elle comme étant l’élue de son coeur. 

À LIRE AUSSI : Rihanna nous donne (enfin) des nouvelles de son album !

Selon le site PurePeople, « il s’agirait en réalité de Marie Papillon. Angèle a ajouté un emoji papillon à côté du prénom. » C’est un bon indice, surtout qu’il y a quelques mois le magazine Voici a publié des photos des deux jeunes femmes lançant la rumeur.

QUI EST MARIE PAPILLON ? 

View this post on Instagram

Elle jouait du BIBI debout

A post shared by MARIE_PAPILLON_ (@marie_papillon_) on

C’est une vidéaste et influenceuse notamment connue pour ses vidéos humoristiques sous le nom « Marie dans ta boîte ». Sous la publication d’Angèle elle a commenté « Elle en a de la chance cette claire » avec un petit émoji coeur. Ce à quoi la chanteuse a répondu par un : « Et moi alors ! » 

Sans le dire clairement, difficile d’avoir encore le doute sur la nature de leur relation… En janvier, dans les pages de Télérama, elle déclarait à propos de sa sexualité : « Cela ne me dérange pas de porter des drapeaux, mais je ne peux pas le faire seule. Je ne vais pas parler au nom de toutes les femmes. Ni au nom de toutes celles qui vivent des relations homosexuelles. Je refuse que, demain, toutes les interviews tournent autour de ce sujet (…). Je suis avant tout musicienne. »

C’est donc le début d’une belle histoire que l’on a hâte de suivre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici