Ce bébé manchot a deux papas gays. Après avoir couvé avec amour et attention un œuf abandonné par une femelle, deux manchots mâles du zoo d’Indianapolis l’ont vu éclore. Et ils sont tout bonnement heureux de prendre soin de leur « poussin adoptif »…

Par Fred Lafeuille

C’est le 15 décembre dernier que le zoo d’Indianapolis a accueilli deux nouveau-nés manchots. Une belle et grande nouvelle pour ce lieu qui n’avait pas vu naître de poussins depuis 2012. Mais l’un de ces deux poussins attire un peu plus l’attention des médias locaux que l’autre. Car, il est en effet né après avoir été couvé par un couple de manchots mâles.

Nous célébrons les belles différences de leur famille, car l’un de nos nouveaux arrivants est né d’un couple de même sexe, une première pour le zoo d’Indianapolis”, a écrit le parc animalier sur son blog. Dans les faits, les deux manchots ont récupéré il y a quelques semaines l’œuf qu’une femelle a pondu après s’être accouplée avec un mâle. 

Un bébé manchot abandonné par sa maman

Non, les deux papas n’ont pas volé cet œuf comme c’est arrivé au zoo de DierenPark Amersfoort, aux Pays-Bas. Cette fois, c’est plutôt la femelle pondeuse qui n’a pas eu envie de devenir maman. Elle a donc pondu dans la zone de nidification avant de le laisser son œuf aux deux mâles.

À LIRE AUSSI : DÉCOUVRE GRATUITEMENT LE DERNIER NUMÉRO DE MMENSUEL

Depuis, l’éclosion, les deux mâles prennent soin du poussin comme de leur propre enfant. Ils s’occupent du nid et nourrissent le nouveau-né. C’est donc bel et bien une histoire d’adoption. 

Rappelons au passage que l’homosexualité et l’homoparentalité sont courantes chez les manchots. Selon plusieurs études, des manchots homosexuels ont été observés dans la nature dès 1911. En outre on observe couramment des couples de manchots de même sexe dans les zoos du monde entier. Il ne manquait plus que des bébés manchots pour combler ces familles !

Par ailleurs, selon un article publié en 2010 dans la revue zoologique Ethology, les parades nuptiales impliquant des manchots de même sexe constituent même 28,3% des 53 étudiées. Et ce, en captivité ou dans leur milieu naturel. De plus, il est fréquent que ces couples couvent des œufs ensemble. 

Deux papas gays chez les manchots ? pas si étonnant !

Et parce qu’on aime les jolies histoires de pingouins et de familles homoparentales, on se souvient des deux pingouins lesbiens de l’aquarium Oceanogràfic de Valence ont accueilli un poussin en août dernier. En 2011, un couple de manchots de même sexe avait été séparé à Toronto. En 2009, il y avait eu les fiers papas Z et Vielpunkt à Humboldt à Hambourg. Magic et Sphen ont quant à eux fait éclore un œuf à l’aquarium Sea Life de Sydney. Et les autres exemples sont légion.

À LIRE AUSSI : Le créateur Jacquemus répond aux attaques homophobes dont il a été victime

Tout ça pour dire que l’argument des conservateurs qui consiste à dire que l’homosexualité et l’homoparentalité sont “contre-nature” ne tient vraiment pas la route. Et pour en revenir au nouveau-né du jour, souhaitons que ses papas et lui-même coulent des jours heureux dans leur enclos d’Indianapolis. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici