À la télé ce soir : Bienvenue en Tchétchénie, le docu sur la résistance LGBT+ organisée par quelques courageux militants en Russie. On lâche donc Netflix, TF1 ou M6 ce soir et on zappe sur Arte. Le génial documentaire américain diffusé sur la chaîne franco-allemande en deuxième partie de soirée suit en effet la vie clandestine des militants LGBT+ qui aident des homosexuels tchétchènes persécutés chez eux. Leur but : leur trouver un refuge loin de la Russie si hostile aux LGBT+.

Par Fred Lafeuille 

Ce soir, Arte consacre une partie de sa soirée Thema aux difficultés rencontrées par la communauté LGBT+. La chaîne commence par la diffusion à 20h50 d’un excellent documentaire sur les thérapies de conversion : Homothérapies, conversion forcée.

Détourner la religion et la psychanalyse…

Ce film s’articule autour de la parole de victimes. Il est également le résultat d’un vrai travail d’infiltration journalistique qui permet une mise en lumière sidérante des pratiques d’organisations obscurantistes. Des groupes qui utilisent la doctrine chrétienne et une vision détournée de la psychanalyse pour prétendre “guérir” les personnes homosexuelles.

À  lire aussi – Un jeune activiste gay de 25 ans brûlé vif au Brésil

Ou comment la dépsychiatrisation de l’homosexualité aux USA, qui a marqué l’arrêt des électrochocs, des lobotomies frontales et autres traitements hormonaux pratiqués jusque dans les années 1970 aux États-Unis a incité ces groupes à pratiquer ces thérapies insidieuses.  

Et n’allons pas croire que tout ça ne se passe que de l’autre côté de l’Atlantique. Le documentaire s’intéresse à de telles pratiques encouragées et déployées en France par certains groupuscules. Notamment en plein cœur de Paris…

Voici la bande-annonce d’Homothérapies, conversion forcée – Le 18 mai, à 20h50 sur Arte…

Ce soir, à ne pas manquer : « Homothérapies, conversion forcée”, juste avant “Bienvenue en Tchétchénie”, le docu sur la résistance LGBT+ en Russie

Mais surtout, restons devant nos petites lucarnes pour la suite. Bienvenue en Tchétchénie, diffusé juste après, à 22h30. Le journaliste David France a ainsi suivi un réseau clandestin de militants russes. Ces derniers exfiltrent à l’étranger les victimes de la répression anti-gay menée par le président Kadyrov en Tchétchénie. 

À  lire aussi – VIDEO : Vanessa Paradis et Hoshi s’engagent contre la LGBT-phobie

David France est connu pour son travail remarquable sur les années sida avec How to Survive a Plague. Il a également mis en lumière avec brio l’activiste transgenre Marsha P. Johnson avec son film Marsha P. Johnson : histoire d’une légende. Ici, il est parvenu à suivre ces dangereuses opérations de sauvetage, “dans un doc aussi haletant qu’éprouvant”, comme le qualifie le site de Télérama.

À la télé ce soir : Bienvenue en Tchétchénie, le docu sur la résistance LGBT+ en Russie

Attention, âmes sensibles s’abstenir. Le réalisateur n’hésite en effet pas à diffuser des images quasi insoutenables des persécutions subies par les victimes. Mais l’idée n’est pas d’être voyeuriste. David France s’attache en effet surtout à rendre hommage aux qualités humaines et à l’empathie de ses témoins. Un docu événement à ne surtout pas manquer. 

Voici la bande-annonce de Bienvenue en Tchétchénie – Le 18 mai, à 22h30 sur Arte…

 Explore nos archives… 

Le rappeur Lil Nas X revient avec un clip diablement sexy !
Fuite d’une vidéo porno de Tyler Posey, la star de “Teen Wolf”
« Le Bon duo », la web-série d’un couple gay façon “Un gars, une fille”
Santé : il faut jouir au moins 21 fois par mois, selon la science
Jess Vill parle des nouvelles photos sexy d’ES Collection
Aux fans homophobes, “The Walking Dead” répond : “merci de ne plus nous suivre”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici