Dans une lettre poignante, un joueur anonyme de Premier League partage son désarroi. Comment parvenir à être soi-même dans un milieu qui ne tolère pas que vous le soyez ? D’ailleurs, en 2020, aucun joueur en exercice ne vit ouvertement son homosexualité…

Par Fred Lafeuille

Le samedi 11 juillet, un joueur de Premier League a ainsi révélé dans une lettre ouverte anonyme, les raisons qui l’empêchent de parler librement de sa sexualité. Il juge en effet que le milieu du foot n’est “pas prêt” à ce qu’un joueur fasse son coming out.

LE SEUL JOUEUR À AVOIR FAIT SON COMING OUT S’EST SUICIDÉ

Concrètement, il n’y a aucun mec qui jouent actuellement en Premier League à être ouvertement gay. Le seul à avoir annoncé son homosexualité jusqu’à présent est Justin Fashanu, un joueur britannique (en photo ci-dessous). C’était en 1990. Et cette révélation a tourné au drame. En effet, victime d’insultes et de comportements homophobes, l’ancien attaquant de Norwich et Nottingham Forest s’est donné la mort huit ans plus tard.

Amal, la nièce de Justin Fashanu, a donc créé une Fondation en mémoire du joueur pour lutter contre la discrimination. C’est au travers de cette organisation que le footballeur anonyme a publié une lettre dans laquelle il décrit son quotidien des plus insupportables. “Il y a quelque chose qui me distingue des autres joueurs de Premier League”, avoue-t-il dans son texte. “Je suis gay”. 

À LIRE AUSSI : Découvrez gratuitement le nouveau numéro du magazine MMensuel

Et de poursuivre : “L’écrire dans cette lettre est un grand pas pour moi. Seuls les membres de ma famille et un cercle d’amis proches connaissent ma sexualité. Mais, je ne me sens pas prêt à partager cela avec mon équipe ou mon entraîneur. C’est difficile. Je passe la plus grande partie de ma vie avec ces gars et quand nous entrons sur le terrain, nous sommes une équipe. Malgré tout, quelque chose en moi fait qu’il m’est impossible d’être ouvert avec eux sur ce que je ressens. J’espère sincèrement qu’un jour, prochainement, je pourrai le faire”. 

“ÇA AFFECTE MA SANTÉ MENTALE !”

Le joueur est conscient de son homosexualité depuis ses 19 ans. Il ajoute : “Je me sens piégé et j’ai peur que le fait de révéler la vérité sur ce que je suis ne fasse qu’empirer les choses. Ainsi, bien que mon cœur me dise souvent qu’il faut le faire, ma tête me dit toujours la même chose : Pourquoi tout risquer ?

À LIRE AUSSI : Le footballeur anglais Thomas Beattie fait son coming out

Il continue : “La vérité, c’est que je ne pense pas que le football soit encore prêt pour qu’un joueur fasse son coming out. Il faudrait que le sport change radicalement pour que je me sente capable de franchir ce pas”. Au quotidien, il dit vivre parfois “un cauchemar absolu” et précise : “Ça affecte de plus en plus ma santé mentale”. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici