Homophobie : un jeune gay violé en groupe et torturé au Brésil. Un acte totalement barbare ! Un homosexuel de 22 ans a été victime d’un viol collectif avant d’être torturé physiquement et psychologiquement au Brésil. Ce qui a suscité l’indignation chez les militants LGBT+ qui s’inquiètent de la montée de l’homophobie sous le règne de Jair Bolsonaro.

Par Fred Lafeuille

Les passants ont été stupéfaits et choqués. Ils ont en effet trouvé un homme se tordant de douleur au beau milieu d’une rue de Florianópolis, dans le sud du Brésil. Selon The Guardian, il a été transporté d’urgence à l’hôpital dans un état très grave. Quelques jours après son agression, la pauvre victime se remet désormais de cette attaque à la maison…

Forcé de se graver des insultes homophobes dans la peau avec des objets tranchants…

La police a ouvert une enquête. Mais pour l’heure, aucune arrestation n’a été faite. Pour les militants LGBT+ d’un Brésil qui fait de plus en plus face aux violences anti-LGBT+ —son président Jair Bolsonaro étant profondément homophobe et le revendiquant – ce “crime effrayant” n’est malheureusement pas si surprenant que cela. On se souvient d’ailleurs de ce jeune activiste gay de 25 ans brûlé vif il y a quelques semaines à peine…

Que s’est-il passé ? Trois hommes armés ont violé collectivement le garçon. Durant l’agression, ils auraient forcé le jeune homme à inscrire des insultes homophobes sur ses propres cuisses. Pas au marqueur mais de façon sanglante, à l’aide d’objets tranchants. 

Homophobie : un jeune gay violé en groupe et torturé au Brésil. La communauté LGBT+ brésilienne est de plus en plus inquiète face à la montée de l’homophobie exacerbée par le président Jair Bolsonaro…

La violence non seulement contre les lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres, mais aussi contre les femmes, les Noirs et les immigrés, s’aggrave !”, a déclaré Lirous Ávila, président de l’Association in Defence of Human Right en réaction à ce crime.

À lire aussi – Joe Biden fait du Pulse attaqué il y a cinq ans un « Mémorial national »

De son côté, l’Association in Defence of Human Right vient en aide aux victimes de violences. Elle soutient donc aujourd’hui la victime et ses proches. Mais l’incident, qui a eu lieu en plein mois de la fierté, a déclenché la colère nationale. Selon Lirous Ávila, certains ont cherché à justifier l’attaque en affirmant en substance que la victime avait qu’à ne pas être homosexuelle. 

Homophobie : un jeune gay violé en groupe et torturé au Brésil

Quant à Bolsonaro, il entretient une ambiance hautement toxique. Et même quand il ne parle pas d’homosexualité, il insulte la communauté LGBT+ par ces propos de gros beauf. Concernant l’épidémie de Covid-19, il n’a pas hésité à affirmer que le pays devait arrêter “d’être un pays de pédés”. 

Le très conservateur, inquiétant et pas très futé président du Brésil, Jair Bolsonaro…

Le président en place depuis le 1er jancier 2019 a également refusé de porter un masque sous prétexte qu’ils font “trop gay”. Encore un exemple : il reproche à l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) d’enseigner l’homosexualité aux enfants. Bref, un bon gros trou du c…

À lire aussi – Mmensuel n°64 juillet-août 2021

Nous avons un président qui a aggravé cette violence”, selon Lirous Ávila. “Et il semble que la population se sente en droit de commettre ces actes violents contre la population LGBT+, influencée par Bolsonaro”. Espérons que ce vil personnage soit battu à la prochaine présidentielle brésilienne d’octobre 2022 et qu’il déguerpisse. Mais l’ennui, c’est que rien n’est moins sûr !

 Explore nos archives… 

Le rappeur Lil Nas X revient avec un clip diablement sexy !
Fuite d’une vidéo porno de Tyler Posey, la star de “Teen Wolf”
« Le Bon duo », la web-série d’un couple gay façon “Un gars, une fille”
Santé : il faut jouir au moins 21 fois par mois, selon la science
Jess Vill parle des nouvelles photos sexy d’ES Collection
Aux fans homophobes, “The Walking Dead” répond : “merci de ne plus nous suivre”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici