JUSTICE FOR FLOPS | Raye – Natalie Don’t. Il y a parfois dans la vie, des mystères qui restent sans réponse… mais aux questions « Pourquoi ce BOP a-t-il floppé ? Ah mais ça n’a pas été un single ? Quoi, tu connais pas ce hit ? ». Vos dévoués David & Sperwell, créateurs du #J4F: JUSTICE 4 FLOPS, sont là pour vous apporter quelques explications et rendre justice. Il est temps de remettre en lumière toutes ces chansons qui auraient dû cartonner… mais qui n’y sont pas parvenues.

Par David Elouard et Alex Sperwell

Vous ne connaissez sûrement pas la belle Raye et c’est probablement pour ça que vous êtes passés à côté d’une des grandes chansons de 2020 : “Natalie Don’t”.

Sa voix en revanche, vous l’avez déjà entendue. Vous connaissez même par cœur une de ses chansons. Car en 2016, elle a posé sur le single de Diamant “You Don’t Know Me” de Jax Jones et son gimmick iconic “ouh nana eh !”. Quant aux amateurs d’électro, c’est également elle qui chante sur l’excellent successeur de l’immense tube “Ride it” de Regard : “Secrets”.

Nathalie Don’t extrait de l’album Euphoric Sad Songs

Sorti le 20 Juillet dernier, “Natalie Don’t” est tombé comme un cheveux sur la soupe des BOP. Une véritable pépite. Il se démarque notamment par son aspect visuel. Raye nous raconte une histoire et on est directement happé à l’intérieur. L’introduction se fait sur une nappe cinématographique qui installe directement la chanteuse comme narratrice. Elle pose l’action et les personnages. Puis lorsque le rythme part, l’action et la tromperie commencent. 

À LIRE AUSSI : Découvrez gratuitement le nouveau numéro du magazine Mmensuel

En effet, Natalie est cette garce que l’on connaît tous. Celle qui drague votre mec sous vos yeux parce qu’elle sait qu’elle peut l’avoir. Et comme tout film qui se respecte, la musique qui sert de BO au titre accompagne l’émotion de Raye à la perfection. On est obligés d’aller jusqu’à la fin pour en connaître le dénouement. Qu’on ait connu ou que l’on redoute cette situation, on ne peut que s’attacher à elle. Une très bonne méthode pour fidéliser une fanbase au passage !

Mais revenons sur la musique. Au-delà de son aspect narratif, elle avait tout pour plaire. Bien ancrée dans le côté rétro/moderne qui domine les charts depuis de nombreux mois, elle est néanmoins bien loin des synthés relancés par “Blinding Lights” dont on frôle tous l’overdose. La production est grandiose et quand Raye le présente comme son plus grand titre, elle a bien raison. BBC News a même introduit la chanson comme le nouveau “Jolene” de Dolly Parton !

Malheureusement complètement bouffé en radio par “Secrets”, “Natalie Don’t” n’a pas pu s’imposer et Raye dispose de peu de moyens pour le promouvoir. Le titre s’est fait une place honorable en radio au Royaume-Uni et a tout déchiré en Russie… mais c’est tout. Cependant la petite n’a pas dit son dernier mot ! Son nouveau single, aussi issu de l’EP “Euphoric Sad Songs”, est bien parti pour lui rendre son honneur. En effet, sur “Regardless”, en featuring avec le DJ Rudimental, elle a eu la magnifique idée de reprendre un titre qui saura vous rendre bien mélancolique : “Rapture” de Nadia Ali. Et ça fonctionne à merveille ! Alors ne le laissons pas subir le même sort que son aîné !

Ensemble rendons justice : streamons !

Dans l’épisode précédent de JUSTICE FOR FLOPS : RIHANNA – Sex With Me

RETROUVEZ TOUTES LA MUSIQUE DE MMENSUEL DANS LA PLAYLIST SPOTIFY OFFICIELLE BY DAVID & SPERWELL :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici