La Marche des Fiertés de Paris partira de Seine-Saint-Denis. Alors qu’elle a été annulée en 2020, la Pride de Paris aura bel et bien lieu cette année. Le 26 juin prochain pour être précis. Et pour cette nouvelle édition, l’Inter-LGBT, qui organise le parcours, a décidé d’inclure la banlieue dans l’événement…

Par Andrei Olariu

Cette année, Paris passe périph pour sa Pride. Pour la première fois de son histoire, le cortège de la Marche des fiertés ne partira pas d’un lieu de la capitale, mais de Pantin, en Seine-Saint-Denis. De quoi répondre à l’appel des organisateurs de la Marche des fiertés en banlieue dont la première édition a eu lieu en 2019. 

Selon l’Inter-LGBT, qui organise tous les ans ce défilé tant attendu, le tracé prévoit ensuite un passage dans le XIXe arrondissement. Il se terminera, comme d’hab, place de la République. 

“La région doit se battre contre les discriminations”

La Pride aura lieu le 26 juin, la veille du second tour des élections régionales. Une occasion idéale pour faire passer de véritables messages politiques pas uniquement symboliques. “La région doit se battre contre les discriminations”, a déclaré à nos confrères de Têtu Matthieu Gatipon, porte-parole de l’Inter-LGBT. “Les élections régionales sont particulièrement importantes sur les sujets LGBTQI+.

La Marche des Fiertés de Paris partira de Seine-Saint-Denis. Cette année, l’évènement se fera sous le signe de l’inclusivité et des revendications politiques, à moins d’un an du premier tour de la présidentielle…

En partant de Pantin, nous voulons en profiter pour déconstruire les préjugés sur les banlieues et mettre en avant les associations de Seine-Saint-Denis qui font un gros travail”, poursuit le militant. “Nous n’avons pas de doute que la Marche sera très bien accueillie.

À lire aussi – L’amour est dans le pré : Mathieu et Alexandre reportent leur mariage

À moins d’un an de l’élection présidentielle, cette Marche des fiertés qui inclut la banlieue sera la dernière avant le scrutin. Les organisateurs espèrent donc interpeller le gouvernement sur les questions relatives aux problématiques rencontrées par la communauté LGBT+.

Une contre marche aura lieu une semaine avant…

L’interdiction des thérapies de conversion n’est pas à l’ordre du jour”, déplore l’Inter-LGBT. L’organisatrice de la Pride ajoute que “la PMA pour toutes accuse un retard considérable”. Mais aussi que “malgré la possibilité pour les médecins généralistes de prescrire la PrEP, les chiffres sur le VIH ne sont pas bons”.

La Marche des Fiertés de Paris partira de Seine-Saint-Denis 

Par ailleurs, la Marche sera bien moins joyeuse que d’habitude, mesures sanitaires obligent ! Ce qui permettra sans doute aux questions politiques d’être un peu mieux entendues. “Il n’y aura pas de gros chars, les véhicules seront plus légers pour pouvoir respecter les mesures sanitaires.

La Marche des Fiertés de Paris partira de Saine-Saint-Denis 

Par ailleurs, une “contre marche des Fiertés” qui s’affiche “antiraciste et anticapitaliste” aura lieu une semaine avant, le 20 juin. “L’organisation de l’Inter-LGBT est quasiment entièrement blanche”, a expliqué à 20 Minutes Pierrette Pyram, militante de l’asso Diivines LGBTQI +. 

À lire aussi — On te dévoile le casting de “RuPaul’s Drag Race All Stars” 6

Les organisateurs de ce contre-événement reprochent également à la Pride parisienne d’être soutenue par de grosses entreprises comme Air France qui “fait des reconduites à la frontière”, selon Baam Paris.

 Explore nos archives… 

Le rappeur Lil Nas X revient avec un clip diablement sexy !
Fuite d’une vidéo porno de Tyler Posey, la star de “Teen Wolf”
« Le Bon duo », la web-série d’un couple gay façon “Un gars, une fille”
Santé : il faut jouir au moins 21 fois par mois, selon la science
Jess Vill parle des nouvelles photos sexy d’ES Collection
Aux fans homophobes, “The Walking Dead” répond : “merci de ne plus nous suivre”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici