La PrEP disponible chez le généraliste dès le 1er juin. Ça y est ! Après un long retard, ton médecin généraliste va enfin pouvoir te marquer la PrEP en primo-prescription, selon une annonce du ministre de la Santé.

Par Andrei Olariu

À partir du 1er juin, la prophylaxie pré-exposition (PrEP) contre le VIH sera enfin disponible en ville. Une décision qui était très attendue par tous les acteurs de la prévention suite à de nouvelles recommandations de la haute autorité de santé pour accompagner la PrEP en ville.

Dans un communiqué de presse et sur Twitter, Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, a annoncé le 28 mai que la prescription initiale de la PrEP serait désormais ouverte à l’ensemble des médecins. Et notamment à nos bons vieux généralistes. 

Jusqu’alors, la prescription initiale de la PrEP était limitée. Seuls les médecins hospitaliers ou exerçant dans les Centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic (CeGIDD) pouvaient délivrer le traitement. Le suivi médical pouvait ensuite être assuré par les médecins de ville.

Une mesure qui avait dû être retardée

Cette mesure avait été annoncée par le ministre de la Santé Olivier Véran à l’occasion de la Journée mondiale de la lutte contre le sida de 2020. Or, le Conseil d’État avait émis un avis négatif. 

Dans son projet de décret, la direction générale de la Santé prévoyait que le traitement pourrait être prescrit par des “médecins expérimentés”. Cette formulation excluait de fait les médecins qui ont suivi une formation en ligne…

La PrEP disponible chez le généraliste dès le 1er juin…

Une erreur dans la forme du texte qui a engendré le retard. Après des recommandations de la Haute autorité de Santé, l’Agence nationale de sécurité du médicament a été saisie. 

La PrEP disponible chez le généraliste dès le 1er juin

Quoi qu’il en soit, après ces couacs, cette mesure salutaire pour la prévention était pourtant très attendue. Car, elle avait de surcroît dû être retardée à cause de la crise du Covid-19. Une situation sanitaire qui a d’ailleurs engendré une chute de plus de 50% des nouvelles initiations de PrEP.

À lire aussi – Premier rôle majeur gay chez Disney dans “Cruella”

De plus, 15% des personnes prenant la PrEP n’ont pas repris le traitement durant les mois de restrictions sanitaires. C’est d’autant plus problématique que les dépistages du VIH ont baissé de 56% durant le premier confinement. 

 

 Explore nos archives… 

Le rappeur Lil Nas X revient avec un clip diablement sexy !
Fuite d’une vidéo porno de Tyler Posey, la star de “Teen Wolf”
« Le Bon duo », la web-série d’un couple gay façon “Un gars, une fille”
Santé : il faut jouir au moins 21 fois par mois, selon la science
Jess Vill parle des nouvelles photos sexy d’ES Collection
Aux fans homophobes, “The Walking Dead” répond : “merci de ne plus nous suivre”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici