À cause de la loi russe qui interdit la “promotion” de l’homosexualité en public, Madonna s’est vue lourdement condamnée par les petits potes de Poutine. Mais, la queen n’a absolument pas l’intention de payer. Et elle continue à défendre corps et âme la liberté d’expression. Go girl ! 

Par Fred Lafeuille

Sur son compte Twitter, Madonna a déclaré avoir été condamnée à une amende de 1 million de dollars par le gouvernement russe. Son crime ? Avoir soutenu publiquement les droits des LGBTQ + lors d’un concert à Saint-Pétersbourg… il y a 8 ans !

La chanteuse avait en effet prononcé un discours très émouvant alors qu’elle se produisait dans cette ville lors de sa tournée MDNA en 2012. Elle avait comparé la lutte pour les droits LGBTQ + au mouvement des droits civiques des années 1960. Or, selon la loi russe, il est interdit de “promouvoir” l’homosexualité en public lorsque des mineurs peuvent être présents. 

HORS DE QUESTION POUR MADONNA DE PAYER UN SOU !

Les premiers rapports de l’époque suggéraient que la chanteuse avait été condamnée à une amende de 17.000 dollars en raison de cet incident. Mais elle a révélé sur les réseaux sociaux il y a quelques jours qu’elle la somme était beaucoup plus élevée que ça.

Partageant un extrait du discours, elle a écrit : “J’ai prononcé ce discours lors d’un concert à Saint-Pétersbourg il y a 8 ans. J’ai été condamné à une amende d’un million de dollars par le gouvernement pour avoir soutenu la communauté gay”.

À LIRE AUSSI : Mylène Farmer : le décor de sa tournée bientôt jeté aux ordures ? 

“Je n’ai jamais payé”, a ajouté Madonna, à côté des hashtags #freedomofspeech (liberté d’expression) #powertothepeople (le pouvoir au peuple) et #mdna.

Dans ce discours, elle lançait : “Je suis ici pour dire que la communauté gay et les homosexuels, ici et partout dans le monde, ont les mêmes droits que tout le monde. Les mêmes droits à être traités avec dignité. Avec respect et tolérance, compassion et amour”. Tout au long de sa carrière, la chanteuse a soutenu la communauté LGBTQ+. Elle a d’ailleurs reçu le GLAAD Advocate for Change Award l’année dernière en reconnaissance de cet activisme pionnier.

Elle s’engage désormais pour la lutte contre les armes à feu aux États-Unis. Mais aussi pour le mouvement Black Lives Matter. Elle a en effet marché lors d’un rassemblement à Londres il y a quelques semaines. En compagnie de ses enfants. Et d’une paire de béquilles, puisqu’elle souffre encore d’une blessure intervenue lors de sa dernière tournée, Madame X. Elle avait d’ailleurs été contrainte d’annuler un certain nombre date pour cette raison. 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici