La sortie de la saison 3 de Pose, initialement prévue pour ce mois de juin, a dû être repoussée pour cause de coronavirus. Alors que les auteurs travaillent sur son écriture, ils songent très sérieusement à ne pas prévoir de baisers. Pas plus que scènes dans les ballrooms où des centaines d’acteurs dansent dans un endroit ultra confiné. 

Par Fred Lafeuille

Pose, la géniale série de Ryan Murphy, Steven Canals et Janet Mock sur les trans, les ballrooms et le voguing dans les années 1980-90 est elle aussi victime du coronavirus. D’une part, parce que la sortie de la saison 3 a été repoussée. 

Pour les deux saisons précédentes, le premier épisode démarrait en effet sur la chaîne américaine FX tout début juin, comme pour marquer l’ouverture du mois des fiertés. Mais patatras : cette année, la production a dû s’arrêter en raison de la pandémie. Du coup, pas de “Pose” en cette fin de printemps. 

RESPECTER LA DISTANCIATION SOCIALE

Lorsque la production s’est arrêtée, je n’ai pas été choqué – je savais que cela arriverait – mais ce fut un moment doux-amer pour moi”, a ainsi confié la showrunner Indya Moore au magazine Variety. “D’une part, si quelqu’un de l’équipe était tombé malade, cela se serait sûrement propagé rapidement. D’autre part, la plupart des gens travaillant sur une production vivent de la paye qu’il se font chaque semaine. J’étais donc inquiète de savoir comment ils feraient pour survivre”. 

À LIRE AUSSI : Découvrez « Légendary », la compétition de voguing sur HBO

Où en est la production de la saison 3 de Pose ? Eh bien, son écriture n’est même pas finie ! Mais, que les fans se rassurent, ça ne saurait tarder. En revanche, précautions obligent, il faudra faire quelques ajustements. Notamment pour respecter la distanciation sociale entre les membres de l’équipe. Par exemple, pas un bisou au programme : “Des choses comme des baisers, nous allons probablement renoncer à ces moments”, a ainsi déclaré le cocréateur de la série Steven Canals. 

SCÈNES DE VOGUING : UN ÉLÉMENT CENTRAL DE LA SÉRIE

Là ou l’impact du Covid sera le plus ressenti dans notre série, ce sera lors des scènes dans les ballrooms”. Ces passages sont en effet centraux dans la fiction. “Ces scènes nécessitent 125 à 150 figurants. C’est une partie si importante et critique de notre série et du récit. Nous sommes juste en train de nous demander si nous ne devrons pas les supprimer complètement de la saison, pour la santé et le bien de tous”. And the category is : snif !!!

À LIRE AUSSI : RuPaul’s Drag Race : les plus gros scandales

Cette scène parfois impressionnante de battles entre “maisons” sont en effet le point de départ de la série. Car, Pose est totalement ancrée dans la communauté du voguing, des trans et des drag-queens des années 1980-90. Beaucoup de figurants, mais aussi des acteurs vedettes de ces scènes sont issus de la communauté des ballrooms. Espérons que les auteurs trouveront un moyen de montrer quand même ces danses hallucinantes. 

En attendant, pour tous ceux qui n’ont pas encore savouré les deux premières saisons, foncez sur MyCanal, YouTube ou Google Play. Et voici la bande-annonce de la saison 1, juste pour vous donner envie de voir ou revoir “Pose”. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici