Après des élections qui n’ont rien de folichon on retourne s’intéresser aux garçons qui en ont dans le pantalon.

Ce lundi, confinement oblige, on rêve d’un charmant jeune homme avec qui s’enfermer sur une île déserte loin du tumulte et des français qui toussent. Au lieu de ça, on actualise fébrilement le site officiel de Mc Do toutes les 5min en espérant qu’ils vont maintenir les livraisons à domicile en Uber Eats.

Sinon que nous restera-t-il pour affronter les lendemains difficiles maintenant que même le papier toilette à déserter nos vies et nos étalages ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici