Selon une étude menée par des chercheurs des universités d’Oxford et de Maastricht, les enfants nés de parents du même sexe réussissent mieux à l’école que les autres. Voilà qui ne va pas réjouir les partisans de la Manif pour tous ! 

Par Fred Lafeuille

C’est d’une étude très sérieuse dont il s’agit là ! Les chercheurs des universités d’Oxford et de Maastricht ont en effet épluché les résultats scolaires de près de 3.000 enfants élevés par des parents du même sexe aux Pays-Bas. La Hollande étant, rappelons-le, le premier pays à avoir légalisé le mariage pour tous en 2001. 

Ils ont ensuite comparé ces données avec celles de plus d’un million d’enfants élevés par des hétérosexuels. Ce qui, au total, représente à peu de choses près tous les enfants néerlandais nés entre 1998 et 2007.

DES MEILLEURS RÉSULTATS À LA PRIMAIRE, AU COLLÈGE ET AU LYCÉE…

Les résultats sont donc fiables et surtout sans équivoque : les enfants nés de parents homosexuels ont obtenu de meilleurs résultats scolaires, que ce soit à la primaire, au collège ou au lycée. Ces conclusions s’expliquent en partie par le fait que les parents gays et lesbiens sont en moyenne plus aisés, plus éduqués et plus âgés que la moyenne. 

À LIRE AUSSI : Une femme jette son mari dehors pour avoir rejeté leur fils homosexuel !

Mais, expliquer ces résultats par de simples facteurs socioprofessionnels serait erroné. Lorsqu’on retire cette donnée, les résultats des enfants de parents du même sexe restent supérieurs. Et selon les scientifiques, d’autres facteurs entrent probablement en compte…

Ces enfants-là seraient en effet plus “voulus”, puisque nombre des parents de même sexe ont recours à des traitements pour la fertilité coûteux et que les procédures d’adoption sont parfois complexes et très longues. 

DES ENFANTS PLUS DÉSIRÉS QUE CHEZ LES HÉTÉROS

Deni Mazrekaj, auteur principal de cette étude, explique en effet que les grossesses de parents LGBT+ “sont désirées et les parents de même sexe sont également très susceptibles d’être très motivés à devenir parents étant donné les procédures qu’ils doivent subir pour avoir des enfants”.

CQFD : le désir d’être parents apparaît comme étant l’un des facteurs les plus essentiels pour le développement de l’enfant. Autrement dit, l’ingrédient principal, c’est l’amour !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici