Lil Nas X, le “power bottom” qui met mal à l’aise les médias. L’artiste qui fait décidément beaucoup parler de lui a dévoilé la date de sortie de son prochain album hyper attendu. Et pour parler de Montero, Lil Nas X a utilisé son arme favorite – la provoc – en mettant en avant l’expression “power bottom”. Deux mots que se sont bien gardés de reprendre certains de nos confrères, visiblement gênés… 

Par Fred Lafeuille

Lil Nas X est devenu l’une des stars incontournables de la musique mondiale. De plus, il assume son homosexualité, la revendiquant et l’affichant sans aucun tabou, comme lors des BET Awards il y a quelques semaines à peine… Ce qui fait de la popstar une véritable icône queer et LGBT+ s’il en est.

Il y a quelques jours, Lil Nas X a dévoilé sur les réseaux sociaux la date de sortie de son album over attendu. Et comme les rumeurs l’affirmaient, c’est bel et bien le 17 septembre que les fans (et les autres) pourront découvrir ce nouvel opus.

Des médias gênés d’aborder la sexualité LGBT+ ?

Pour faire les choses bien, l’artiste a dévoilé une bande-annonce agrémentée d’une “bonne dose de fierté gay savoureuse, que semblent toutefois ne pas avoir goûtée les médias ayant relayé l’information”, comme le commente très justement notre grand frère Têtu. 

Lil Nas X, le “power bottom” qui met mal à l’aise les médias…

Dans ce teaser, le chanteur prend les traits d’un présentateur télé ultra rétrofuturiste qui annonce l’évasion du prisonnier qu’il campe dans la vidéo du single Industry Baby. Une petite allocution que Le HuffPost s’est empressé de traduire pour ses lecteurs…

À lire aussi – La scène de sexe gay la plus excitante du cinéma

Info de dernière minute”, peut-on lire sur le site d’info. “Le rappeur Lil Nas X et son ami caucasien se sont évadés de prison ce matin. Les faits se sont produits quelques mois seulement après que cet homosexuel sans talent a été condamné à cinq ans de prison.” Sauf que comme le note Têtu, la véritable traduction du texte aurait dû être : “Info de dernière minute. Le rappeur POWER BOTTOM Lil Nas X et son ami caucasien se sont évadés de prison ce matin…

En somme, Le HuffPost a tout bonnement zappé la mention “power bottom”. Une expression que le rappeur revendique pourtant haut et fort, comme dans ce post sur Twitter (l’ère power bottom »):

Sur le site de BFMTV, rebelote ! Selon la chaîne d’info en continu, “Lil Nas X a marqué les esprits en faisant son coming-out homosexuel en pleine ascension”. “Une rareté dans le milieu hip-hop américain”, ajoute BFMTV. Qui précise que Lil Nas X est devenu une espèce de “porte-parole de la jeunesse LGBT” qui fait “trembler les milieux conservateurs américains”. 

Lil Nas X, le “power bottom” qui met mal à l’aise les médias

Quid de la mention revendicative du rappeur ? Elle n’est nulle part. Comme quoi, aborder la réalité de la sexualité homosexuelle, c’est encore dérangeant et “malaisant” pour nos médias généralistes un chouia coincés. Bah alors, chers confrères, faut ouvrir un peu… vos chakras !

 Explore nos archives… 

Une femme jette son mari dehors pour avoir rejeté leur fils homosexuel ! 
J4F : JUSTICE FOR FLOPS | Mylène Farmer | Histoires de fesses
Le rappeur Lil Nas X revient avec un clip diablement sexy !
Fuite d’une vidéo porno de Tyler Posey, la star de “Teen Wolf”
« Le Bon duo », la web-série d’un couple gay façon “Un gars, une fille”
Santé : il faut jouir au moins 21 fois par mois, selon la science
Jess Vill parle des nouvelles photos sexy d’ES Collection

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici