L’entrepreneur qui conservait les décors faramineux des tournées de Mylène Farmer doit réduire ses dépenses. Son entreprise étant complètement à l’arrêt depuis le début de la pandémie. Conséquence directe : il va devoir vider les entrepôts où sont stockés entre autres les incroyables décors des concerts de Mylène Farmer. Les fans se mobilisent pour sauver ce trésor ! 

Par Andrei Olariu 

C’est un véritable séisme pour les fans de Mylène Farmer. La chanteuse, connue depuis le début pour ses décors de tournées grandioses, va devoir leur dire adieu. Malheureusement, avec la crise économique liée à la pandémie le monde du spectacle est en grand danger. De nombreuses sociétés doivent faire des économies. C’est le cas de « Stacco », en charge de la création de décors pour les concerts des plus grands artistes français.

UNE SITUATION INTENABLE

Malgré un emprunt garanti par l’état d’un million d’euros, la société n’arrive plus à faire face aux dépenses. Et pour cause, ses 200 intermittents, et plus de la moitié de ses employés sont au chômage partiel depuis mars dernier. Alors pour ne pas licencier, la direction a trouvé une solution alternative : se séparer de décors mythiques pour libérer de la place. Avec la baisse de loyer ainsi générée, la société va se maintenir à flot encore quelque temps. 

À LIRE AUSSI : Découvre gratuitement le numéro 58 de ton magazine MMensuel ! 

Parmi ses décors « appartenant » à Johnny Hallyday, ou encore Jean-Michel Jarre, se trouvait également un élément mythique des concerts de Mylène Farmer : son araignée métallique géante. Ce décor incroyable sur lequel la chanteuse pouvait s’asseoir sans aucun risque a été vu pour la première fois en 1996, lors de son interprétation sur scène d’Alice. 

LES FANS SE MOBILISENT

Vendus ? Donnés ? Eh bien non, Raymond Schweitzer, le patron de la société de décors a tout simplement pris une décision plus radicale, qu’il vient d’annoncer au micro de RTL ce 6 juillet. « Je veux vraiment préserver le personnel, donc je cherche des économies ailleurs. Ces décors que j’ai stockés pendant des années et des années, ils vont passer à la benne. Il y a des merveilles. Pourquoi je jette tout ça ? Je veux faire des économies. On n’a plus aucun contrat depuis mi-mars. Plus une facturation, plus rien. Aujourd’hui, on devrait faire dix-quinze concerts par jour » et on le comprend…

Bouleversés par cette annonce, les fans de Mylène Farmer ont alors immédiatement demandé à ce que l’objet soit racheté et exposé… Attendons la décision finale.

Rappelez-vous de l’araignée dans le clip live de Alice (1996) :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici