Sorti dimanche 24 janvier sur France.tv, Queendom est une plongée à la découverte du milieu drag parisien. Aux commandes, Marco Novoa et Simon Vivier livrent un documentaire au regard tout en délicatesse vu des coulisses. 

Par Andrei Olariu 

Il était une fois la fabuleuse histoire de Cookie Kunty, Le Filip et Shigo LaDurée, 3 drag queens parisiennes dont le destin était de briller chacune à leur manière. C’est leur histoire que nous raconte durant prêt d’une heure, le documentaire Queendom co-réalisé par Marco Novoa et Simon Vivier.

Comment ces queen de la nouvelle génération ont réussi à se faire une place, usant tantôt de leur talent d’acteur, de danseur ou d’humoriste, c’est ce que vous allez découvrir. Mais pas question de se contenter des paillettes. On retrouve également (et ça fait du bien) la face cachée de leurs personnages.

À LIRE AUSSI : Arthur prépare une émission sur les drag queens !

Car oui être drag queen c’est loin d’être facile tous les jours. Leurs états d’âme, leurs victoires, leurs échecs, leurs hauts comme leurs bas, Cookie, Le Filip et Shigo se livrent sans détour et cette franchise est une véritable bouffée d’air frais ! 

Le milieu drag sous le feu des projecteurs

Après les Spotlights de la scène, nous retrouvons chaque queen dans l’intimité de son appartement. Cookie en grande conversation avec sa soeur, Shigo fêtant son bac avec sa mère ou encore Le Filip préparant la Saint-Valentin avec son mec. Les drags ne sont pas que des performers le temps d’une soirée. « Les jeunes artistes qui font du drag le font souvent avec une démarche presque thérapeutique. Le drag est une extension de ce qu’ils sont. Se cacher derrière un personnage, c’est aussi révéler des choses de soi. Quand ils sont en boy et quand ils sont en drag, ce ne sont plus vraiment les mêmes personnes, il y a un fort décalage”  explique Simon Vivier à nos confrères de Têtu.

Un tournage sur fond de crise sanitaire

Tourné entre 2019 et 2020 Queendom nous permet d’entrevoir l’impact catastrophique qu’à eu la crise sanitaire sur le milieu artistique. Comment s’en sortir ? Comment continuer à exister ? C’est à toutes ces questions que chacun trouve sa réponse armée de ses doutes.

« C’était un peu incontournable qu’on le mette dedans, détaille Cookie Kunty. Mais je pense que c’était important dans le sens où les gens n’ont pas forcément conscience de ce qui s’est passé pour le milieu artistique ». Le réalisateur Simon Vivier est du même avis. « On a pu parler de cette précarité-là et de la difficulté de faire reconnaître leur activité comme un métier, affirme-t-il. On a trouvé aussi important de montrer la manière dont elles ont transformé leur activité, avec des liveshows ou des cagnottes ».

Alors on ne peut que vous conseiller de foncer regarder au plus vite Queendom sur France.Tv ! 

 Explore nos archives… 
Le beau mec de la semaine : Gepp
Le vaccin contre la Covid-19 rend-il gay ?
“Queendom”, plongée au coeur du milieu drag français !
La maison de l’acteur Matthew Camp incendiée par un homophobe !
800 footballeurs allemands soutiennent leurs coéquipiers LGBT

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici