SOPHIE, grande artiste et productrice, est décédée. C’est un bien triste jour pour la pop. Décédée suite à « un accident soudain » à Athènes, nous perdons une de ses artistes les plus visionnaires.

Par David Elouard

L’artiste, productrice et DJ Sophie Xeon est morte à l’âge de 34 ans, samedi 30 janvier, à Athènes, en Grèce. Les labels Transgressive et Future Classic, avec lesquels elle avait collaboré, ont annoncé la nouvelle : « Tragiquement, notre belle Sophie est morte ce matin après un terrible accident », peut-on lire dans le communiqué. « Fidèle à sa spiritualité, elle avait grimpé pour regarder la pleine lune, a glissé et est tombée accidentellement. Elle sera toujours à nos côtés. »

Les proches de l’artiste, évoquant un accident brutal, ont appelé au respect de leur intimité, selon nos confrères de MixMag.

SOPHIE, où le portrait d’une artiste militante 

Véritable phénomène, elle a changé le visage de la pop en 5 ans. Elle trouve une véritable reconnaissance du monde de la musique lorsqu’elle produit l’EP « Vroom Vroom » de Charli XCX sorti en Février 2016. Instantanément, il est devenu référence en pop futuriste ou « PC Music ». Salué par la critique, SOPHIE continue de produire et écrire pour de nombreux artistes, sans jamais faire une seule faute.

C’est en 2017, lorsqu’elle fait son retour avec le premier single de son album « Oil of Every Pearl’s Un-Insides » qu’elle parle ouvertement de sa transsexualité. Avec « It’s OK to cry » le message est clair, fort et la production pour une fois beaucoup plus douce. Un peu comme pour revenir en paix avec elle même.

À LIRE AUSSI : Joe Biden fait des droits LGBT une priorité diplomatique !

On y voit une SOPHIE transformée aussi physiquement, utilisant jusqu’à son corps comme expression de son art. Sa chirurgie si particulière lui donne cette image d’ovni futuriste qu’elle a toujours été.

Lorsque le 15 Juin 2018 on a enfin son premier album dans les mains, on ne peut que le saluer. Véritable œuvre d’art, « Oil of Every Pearl’s Un-Insides » est un condensé de ce qu’elle fait de mieux. Des productions lourdes et déroutantes mais aussi parfois planantes et surtout innovantes. Qu’on aime ou non le genre, écouter du SOPHIE, c’est vivre une expérience inédite.

Une chose est sûre, SOPHIE est décédée et le monde de la musique sera bien triste sans elle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici