Elle l’a annoncé hier sur ses réseaux, Taylor Swift sort aujourd’hui un album surprise appelé « folklore ». Co-écrit avec ses proches Bon Iver (immense groupe folk américain connu pour avoir collaboré avec les plus grands), William Bovery et Jack Antonoff (qui a écrit un nombre incalculable de tubes et collabore avec Taylor Swift depuis 2013), l’album est sans surprise beaucoup plus personnel.

Par David Elouard

Fabriqué et composé pendant le confinement, cet opus a une atmosphère bien particulière. « Pendant l’isolement mon imagination est devenue folle et cet album en est le résultat, une collection de chansons et d’histoires. » dit-elle. Plus acoustique et épuré que ses prédécesseurs, l’album est d’une douceur incroyable. Pas d’autotune, pas de grosse basse, pas de club banger. Juste Taylor et sa guitare. Sa voix nous transporte vers un endroit où seul la paix règne. Au milieu des bois dans la brume par exemple, comme l’illustre si bien la pochette. On est seuls avec elle, on est bien et surtout apaisés.

À LIRE AUSSI : Découvrez gratuitement le N°58 de votre magazine MMensuel ! 

Le clip du premier single cardigan illustre à merveille l’univers de l’album. Bien qu’il ait été tourné pendant le confinement, le résultat est digne d’un Disney. On suit la chanteuse à travers une épopée en solo à la Narnia dans des univers doux et chaleureux ou inquiétants et froids illustrant les émotions par lesquelles on peut passer en ces moments si particuliers. Mais au final on finit chez soi, dans notre cocon, au chaud et en sécurité.

Comme à son habitude, tout sans exception est parfaitement écrit et produit. Les pistes s’enchaînent les unes avec les autres comme si on suivait un conte ou un film d’une heure et quatre minutes. Pas sûr qu’il explose tous les records mais ce 8eme album n’a absolument pas à rougir de ses confrères. Différent, singulier mais tout aussi génial. Un diamant brut sans fioriture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici