Un père fait 800 km et menace de mort sa fille lesbienne. Ce père (indigne !) est parti de Strasbourg pour aller jusqu’à Narbonne afin d’aller intimider sa fille. Effrayée, la jeune femme s’est réfugiée dans les locaux de sa fac. Son père a quant à lui été arrêté, placé en garde à vue… et condamné à un an de prison ferme.

Par Fred Lafeuille

Un père fait 800 km et menace de mort sa fille lesbienne !

Le parquet a jugé qu’il s’agit d’un “comportement disproportionné” de la part de ce père… qui pouvait laisser craindre le pire. La jeune femme de 19 ans, étudiante à Narbonne, avait annoncé à ses proches qu’elle est désormais en couple avec une autre femme. Son père, originaire de l’est de la France, ne l’a pas supporté d’apprendre. À tel point qu’il s’est mis dans une colère noire…

Dans un premier temps, il l’a menacée de mort au téléphone. Il en a profité pour lui annoncer qu’il se mettait en route sur-le-champ pour venir à Narbonne. Ce père s’est donc mis au volant pour parcourir les 800 km qui le séparaient de sa fille. Il a retrouvé sa fille aux abords de la faculté et a réitéré ses menaces de mort.

Des menaces de mort contre sa fille lesbienne devant sa fac !

Face à cette haine et cette violence verbale impossible à calmer, la jeune femme s’est réfugiée dans l’enceinte de l’université. Son père a tenté d’y pénétrer, mais la direction de l’établissement a réagi et lui a barré le chemin. 

L’étudiante a alors appelé la police. Son père de 52 ans a donc tout de suite été interpellé et placé en garde à vue. Il a alors tenté de minimiser les faits. Mais le parquet a jugé que cette attitude était au contraire extrêmement grave. Avoir fait 800 km pour retrouver sa fille et la menacer n’est en effet pas un comportement anodin, selon la justice…

Un an de prison ferme pour ce père homophobe !

Le parquet a donc décidé de renvoyer le père devant le tribunal correctionnel. Il a été jugé dans le cadre de la comparution immédiate. Selon Les Dernières nouvelles d’Alsace, l’homme a été condamné à un an de prison ferme. 

À LIRE AUSSI : Découvrez gratuitement le nouveau numéro du magazine Mmensuel

Au cours de l’audience, le cinquantenaire a lancé de façon éhontée n’avoir “aucun problème avec l’homosexualité”, selon L’Indépendant. Ben voyons ! Il a ajouté qu’il avait conduit 800 km pour “avoir des explications, qu’elle me dise la vérité, c’est tout”. Voilà ! Parce que le fait que sa fille lui annonce qu’elle est en couple et heureuse demandait plus d’explications ! 

Rappellons qu’en 2019, SOS homophobie a enregistré qu’une hausse “alarmante” des témoignages de LGBTphobie. Et les chiffres de 2020 risquent fort d’être effrayant, compte tenu du confinement, comme nous l’expliquions il y a a quelques semaines

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici