Une personne trans au casting de RuPaul’s Drag Race. Les militants pour les droits des trans ont longtemps reproché à la reine des drags de ne pas vouloir inclure de personnes trans dans sa célèbre Drag Race. À tel point que certains ont même accusé “Mama Ru” de ne pas être inclusive. C’est désormais chose réparée. D’ailleurs, RuPaul a même changé l’une de ses fameuses et incontournables catchphrase pour l’occasion…

Par Fred Lafeuille 

Une drag queen doit-elle forcément être un homme ou peut-on considérer qu’il est acceptable qu’une personne trans puisse en être une ? Non, ce n’est pas la question du prochain bac philo. Cette interrogation fait en tout cas rage dans le petit milieu des drags depuis quelques années. On reprochait en effet à Mama Ru de ne pas accepter de candidats trans à sa Drag Race. Ce qui a largement courroucé nombre de défenseurs de la transidentité… 

“LES JEUNES ONT UNE DÉFINITION DIFFÉRENTE DE CE QU’EST UNE DRAG…”

Et puis est arrivée la saison 13 du show lancée le 1er janvier dernier. Et force est de constater que RuPaul a plus ou moins corrigé sa copie. Car, les fans de l’émission de téléréalité ont en effet découvert parmi les candidats une certaine Gottmik, aka Kade Gottlieb, un homme trans. Une véritable première dans l’histoire du show.

Gottmilk, candidate de la saison 13 de « Rupaul’s Drag Race »

Par ailleurs, sur le plateau de l’émission The Late Show with Stephen Colbert, l’animateur a demandé à RuPaul quelle est la plus grande leçon que sa Drag Race lui aura permis d’apprendre. “C’est de garder l’esprit ouvert”, a-t-il répondu.

Et d’enchaîner : “J’ai commencé cette aventure avec une définition précise de ce qu’était le drag. Mais les jeunes en ont une définition différente de ce qu’est une drag qui ne cesse d’évoluer. Cette saison, on a un homme trans dans l’émission et qui concourt face aux autres drag queens. Cet homme est fantastique. Donc je continue à avancer en fonction ce que font les jeunes”.

À LIRE AUSSI : Découvre gratuitement le numéro de décembre du magazine Mmensuel

Et pour faire preuve d’encore un peu plus d’inclusivité, RuPaul a changé l’une de ses phrases fétiches et incontournable. Jadis, au début de chaque épisode, il lançait aux candidats “Gentlemen, start your engines, and may the best woman win” [Gentlemen, démarrez vos engins, et que la meilleure femme gagne, NdlR]. Désormais, il dit : “Racers, start your engines, and may the best drag queen win !” [Participants à la course, démarrez vos engins et que la meilleure drag queen gagne”, NdlR].

Gottmilk, la queen qu’on attendait ? 

Des prises de position inclusives et salutaires. Sauf que !! Les plus fins observateurs notent que Gottmik est un homme trans et pas une femme trans. Or, ce qui a été reproché à RuPaul par certains, c’est d’exclure les femmes trans de son show…

Un avis qui n’est pas partagé par sa « best friend forever » Michelle Visage. La brune à l’accent du New Jersey à couper au couteau s’est même récemment montrée très enthousiaste à l’idée que l’émission puisse un jour inclure des femmes trans. Mais aussi ce que les drags nomment des “bio-queens” [des femmes cis adeptes de l’art drag, NdlR]. 

À LIRE AUSSI : Un bear dans le fameux pit crew de “RuPaul’s Drag Race”

Aquaria, grande gagnante de la saison 10 partage partage cette opinion. “Les femmes font du drag depuis aussi longtemps que n’importe qui”, a-t-elle déclaré sur les réseaux sociaux. “Et c’est clairement divertissant. Ça peut servir l’art du drag. Et c’est quelque chose que j’aimerais voir davantage dans l’émission de RuPaul”. Il n’y a donc plus qu’à patienter un peu. Le temps que RuPaul s’ouvre encore un peu plus l’esprit. 

En attendant, découvrez Gottmik, premier participant trans de RuPaul’s Drag Race (vidéo en anglais) :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici