Le parc, qui a dû fermer à la mi-mars à cause du Covid-19, prépare activement sa réouverture prévue pour le 15 juillet. Ce qui ravi bien évidemment les fans de Mickey et tous ses amis. Mais aussi une partie de la communauté LGBT+. Car, dans une vidéo de promotion de Disneyland Paris, on découvre une version très gay-friendly de la chanson Un jour mon prince viendra. Découvrez la vidéo…

Par Fred Lafeuille 

La bonne nouvelle, c’est qu’à partir du 15 juillet, on pourra de nouveau aller s’amuser à Disneyland Paris. Le parc avait en effet dû fermer ses portes en mars dernier pour cause de crise sanitaire. Mais a priori, la première destination touristique européenne réserve quelques belles surprises et une bonne dose d’inclusion. C’est en tout cas le message que veut faire passer le parc dans une nouvelle vidéo pour le moins inattendue.

UN HOMME QUI CHANTE À LA PLACE DE BLANCHE-NEIGE

En effet, on peut y entendre une version de la mythique chanson Un jour mon prince viendra tirée de Blanche-Neige et les Sept Nains. Sauf que cette version en question est interprétée par une voix masculine. Avouez que c’est tout de même très gay ! “Un jour mon prince viendra. Un jour on s’aimera. Dans son château, heureux comme avant. Goûter le bonheur qui nous attend”… Un homme qui lance qu’il attend son doux prince : on est loin de l’univers trop souvent hétéronormé de Disney ! Regadrez et écoutez donc :

 

Ce geste inclusif été particulièrement été apprécié dans la section commentaires de la vidéo postée sur YouTube. Certains estiment en effet que ce genre de pubs contribue à normaliser la cause LGBT+ en la rendant plus visible. D’autres crient au pink-washing, c’est-à-dire à la récupération. Car, selon certains, rien n’est clairement dit et tout reste dans la suggestion. De plus la firme aux grandes oreilles est souvent accusée de ne pas être très efficace en matière de représentation des LGBT+. 

Y’AURA-T-IL UNE « MAGICAL PRIDE » POUR LA MARCHE DES FIERTÉ DE NOVEMBRE

On se souvient notamment du personnage lesbien de En avant, qui permettait de déployer une traduction hétéro dans les pays homophobes. Ou encore le baiser lesbien du dernier épisode de Star Wars, facilement coupable au montage. En revanche, on se souvient aussi de la mise en ligne en mai dernier du très beau court métrage Out, des studios Pixar, sur la plateforme Disney+.

À LIRE AUSSI : Des héros Disney très sexy 

Saluons donc les efforts de Disney ! Cette année, la seconde édition de sa “Magical Pride”, gros événement aux couleurs de l’arc-en-ciel inauguré l’an passé, n’aura pas pu avoir lieu. Cependant, il est fort probable que Disneyland Paris marque le coup en novembre prochain à l’occasion de la Marche des Fiertés parisienne. 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici