L’acteur porno gay Dustin Gold insulte un éboueur noir en pleine rue à New York. Filmé par un passant, il va s’emporter lançant une nouvelle salve d’injures homophobes. Internet s’indigne. Le studio qui l’employait s’est désolidarisé de l’acteur.

Par Andrei Olariu 

Cette histoire aurait pu passer totalement inaperçue si un passant n’avait pas filmé la scène. Samedi dernier Justin O’Brian, plus connu sous son pseudonyme Dustin Gold s’est énervé contre un éboueur noir dans une rue de New York. « Hé toi, ce serait malin si tu dégageais du milieu de la route, trou du cul. Putain de nègre » , lâche, depuis sa voiture. 

Quand il réalise qu’un passant est en train de le filmer, il s’en prend également à lui. « Tu m’enregistres ? Pourquoi tu fais ça ? » , lui demande-t-il. Le piéton lui répond tranquillement « parce que tu n’es qu’un trou du cul » .  « Je suis un trou du cul ? Mon chat, regarde-toi dans un miroir. Le seul trou du cul, c’est toi qui filmes » , lance-t-il avant de déraper une nouvelle fois. « En plus, tu es gay ? Non ? Eh bien ça se voit » , dit l’acteur porno.

DES VOISINS ALERTÉS PAR LE BRUIT 

Quand le piéton lui explique qu’il s’apprête à envoyer la vidéo sur internet, l’acteur porno sort de sa voiture pour attraper son téléphone. Mais c’est sans compter les autres passants qui ont également filmé la scène. 

« Les cris étaient tellement forts que plusieurs habitants sont sortis dans la rue »

La vidéo est rapidement diffusée sur YouTube. L’auteur explique qu’avant l’enregistrement, le conducteur s’est acharné contre l’éboueur. « Les cris étaient tellement forts que plusieurs habitants sont sortis dans la rue », écrit-il dans la description. 

À LIRE AUSSI : Découvrez gratuitement le N°58 de votre magazine MMensuel ! 

Mais il y a plus surprenant dans tout ça. Durant toute la scène Dustin Gold est au côté d’un autre passager dans la voiture. Celui-ci ne réagira jamais, ni pour calmer l’acteur ni pour apaiser la situation. La vidéo va devenir virale et sera même reprise par Anthony Beckford, un candidat au Conseil municipal de New York. « Trouvez qui est ce raciste et permettez-nous de le confronter à ces actes. Ce qui s’est passé comme tous les autres propos racistes ne seront pas tolérés », écrit le candidat.

Une affaire qui montre bien que le chemin vers la tolérance et le respect est encore bien long … 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici